FILIPPO CARCANO

Le troupeau (l'Humanité)

Ayant une vie plate comme une peinture,
L’humanité a inventé la perspective.
Cela lui donne un but, un sens, une ouverture
Lui permettant de croire être une forme active

De la Création et trouver son Nirvana.
Elle apprendra plus tard que ce n’est pas le cas.
Alors tous les moutons s’assemblent en troupeaux,

Chacun sa religion, chacun son point de fuite.
Pourtant le peintre sait qu’il n’y a pas de suite,
Pas un seul ne pourra s’échapper du tableau.

Sa dernière touche est une brume éthérée,
Cachant le point final, occultant le chemin,
Pour que quelques bergers, plus zélés ou malins,
Entraînent les brebis. Il n’y a plus qu’à signer.


Le troupeau ou l'Humanité

Filippo Carcano - Le troupeau ou l'Humanité (1906)