CHARLES CONDER

Mayday

J’aime à me promener dans les brumes matinales, me fondre dans les paysages évanescents, m’évanouir sur les rives confuses du réel et flotter dans l’éther aux confins de la conscience.

Mais il arrive quelquefois, quand on s’y installe trop longtemps, que cet état procure un sentiment de peur de ne retrouver le chemin corporel et avec lui la réalité de l’existence.

C’est pour cela que j’emmène toujours ce tableau avec moi lors de mes spirituelles échappées ; comme une bouée de secours il me ramène à l’eau de la rivière, et chez moi, en me laissant porter.


Mayday

Charles Conder - Mayday (1892)

Herrick's blossoms

Charles Conder - Herrick's blossoms (1888)

A holiday at Mentone

Charles Conder - A holiday at Mentone (1888)

Hot wind

Charles Conder - Hot wind (1889)