THEODORE GERICAULT

Le Radeau de la Méduse

Quand tout dans la vie flanche
Et de tous bords prend l’eau,
De quatre bouts de planches
On construit un radeau,

Qui la remet à flots
Avec un peu de chance
Et ramène à la rive
Les âmes en dérive.

Il faut s’y accrocher,
Garder la foi, prier.
Que l’on soit blanc ou noir,
Il y a de l’espoir.


Le Radeau de la Méduse

Théodore Géricault - Le Radeau de la Méduse (1819)