EDWARD HOPPER 1882-1967

USA - Réalisme (américain), Régionalisme

L’Amérique profonde

En peinture et croquis traverser l’Amérique,
Celle de tous les jours, celle d’arrière-plan,
Ces villes et ces vies fantômes en suspens
Dans un espace vide et dans un temps statique.

Isolement rural, désillusions urbaines,
Dans le décor figé toute action est en pause
Tout comme s’il allait se passer quelque chose.
Et l’on attend patient – mais toute attente est vaine -

Que le film redémarre et la scène s’anime.
Et le tableau lui-même attend qu’une présence
Vienne distraire un peu sa morose existence

Et réalimenter son énergie intime.
Qu’elle soit en maison, qu’elle soit personnage,
C’est bien la solitude affichant son visage.


Le phare sur la colline

Edward Hopper - Le phare sur la colline (1927) - © ADAGP 2019

Automat

Edward Hopper - Automat (1927) - © ADAGP 2019