FRANZ MARC 1880-1916

Allemagne - Expressionnisme, Der Blaue Reiter

Les chevaux bleus

Le bleu est un pur sang,
Libre, fougueux, sauvage,
Qui ne vient sur la toile
Que s’il l’a décidé
(Le Maître en vaut la peine).

Il peut à chaque instant
Quitter le paysage,
En toute liberté
D’un coup mettre les voiles,
S’échapper de la scène.

Par contre, s’il s’y plaît
Il investit l’espace,
L’emplit de ses rondeurs,
Y dessine ses traits,
Y imprime ses traces

Et puis quand vient la nuit,
Lorsque les couleurs vives
Rentrent à l’écurie,
Il reste au clair de lune
Et s’y démultiplie.

Le bleu est un pur-sang
Un tantinet vampire
Qui vient au crépuscule
Aspirer les couleurs
Lorsque le jour bascule.


Les grands chevaux bleus

Franz Marc - Les grands chevaux bleus (1911)

Cheval bleu 1

Franz Marc - Cheval bleu 1 (1911)

Tour de chevaux bleus

Franz Marc - Tour de chevaux bleus (1913)