DIEGO VELAZQUEZ

Las Meninas

J’attire le regard, le met en perspective,
Apporte l’éclairage aux visions décisives.

En tant que royal couple, on jumelle famille,
Avenir du pays, futur de notre fille.

Nous tenons la maison, une authentique prouesse
Si l’on veut que le Roi ne nous botte les fesses.

En me peignant debout dans un coin du tableau,
Je fais le premier pas pour asseoir mon ego.

Nourries logées blanchies c’est le prix du service
Pour éduquer l’infante et gérer ses caprices.

Elles sont bien gentilles mes chères meninas
Mais je préfèrerais jouer avec mes amigas

Les Grands d’Espagne ont-ils besoin de bouffons nains
Pour se prouver leur taille à la Cour des pantins ?

Que suis-je venu faire dans cette peinture ?
Bah ! Du moment que j’ai royale nourriture !


Las Meninas

Diego Velazquez - Las Meninas (1656-57)